Tout, N'imp & Co

29 mars 2012

Parce qu’il y a toujours un moment de flottement après une “rupture”

Depuis hier, l’envie d’écrire te ronge. L’envie de tout sortir, poser les choses à plats histoire d’y voir plus clair, histoire de te soulager. Hier, t’as pas eu le temps d’écrire. Faut dire depuis le début de la semaine, t’as fait en sorte de remplir tes soirées afin d’éviter de cogiter. Mais. Il arrive toujours un moment où t’as besoin de te retrouver face à toi même dans l’optique de bien te retourner le cerveau jusqu’à ce que t’en puisse plus.
Aujourd’hui, la journée de merde au taf’ n’a rien arrangé à ton état actuel, et tu t’es vu annuler ta soirée avec le Condiment parce que tu avais besoin d’être seule. Mais. Ca fait juste une heure que t’es prostrée devant ton PC à ne pas savoir par où commencer. Ecrire, tout sortir, poser les choses à plats, y voir plus clair, certes, mais quand tout se mêlent et quand tu sais même plus faire la part des choses boulot-branleur-famille-avenir, c’est le bordel.
Alors tu commences par l"’évènement le plus récent en date, et probablement celui qui se solutionnera le plus rapidement, mais qui à cet instant précis te plombes quand même pas mal où est-ce que tu as envie que ça te plombes pas mal, histoire, de ne pas penser au reste…?

Lundi, tu fais comprendre au Branleur que ce n’est plus la peine de continuer. Une décision murement réfléchie qui te trottait dans la tête depuis quelques jours. Pour une fois, t’as pris les choses en main au lieu de subir, et t’as agi. Et même si tu étais sure de toi, évidement que tu attendais un retour. Ce soir-là, rien. Le lendemain, matin, rien. C’est n’est que Mardi, début d’après-midi, que le Branleur s’est vu pointer le bout de son nez je te conseille de poser un cul, c’est du lourd:

Tu parles quoi quand tu dis “plus sur la même longueur d’ondes? Puis j’ai téléchargé le début de la deuxième saison de SpartacusSourire

Mais là encore, sa réponse n’a fait que te conforter dans sa décision. Une réponse tardive, une question qui émane juste de la curiosité et non de l’éventuelle tristesse qu’il pourrait avoir à te perdre, ajouté d’un tatage de terrain Euh, non mec, c’est pas parce que tu as enfin téléchargé la saison 2 de Spartacus chose que je te demande depuis des semaines, certes, que je vais changer d’avis…
Tu finis par lui répondre deux heures après, quelque chose de tout aussi évasif, parce que les grands discours par sms, c’est pas super pratique, qu’il peut y avoir mal entendu, ce, tout en lui laissant une porte de sortie, si vraiment il veut des explications, il en aura.

Je pense qu’aujourd’hui on a plus les mêmes attentes c’est tout. Et si vraiment t’y attaches de l’importance (et là, j’en doute), on peut toujours se voir pour en parler. Et c’est pas la peine d’essayer de me manipuler avec tes Sparta!!! Clignement d'œil

SMS envoyé sur les coups de 16h, et là encore, réponse toute aussi tardive, 21h30, c’est dire, de l’importance, il en attache…

Tu parles des attentes tôt le matin? ;p
nb: vendredi matin, au réveil, il avait gentiment refoulé ta demande de câlin. Trop fatigué penses-tu. Suite à ça, t’avais joué les grandes frustrée, mais vous en aviez rigolé, l’affaire était close, tu lui en voulais pas.
Je n’essaye pas de te manipuler! J’ai vraiment téléchargé la saison 2 de Spartacus! La preuve en image, j’avoue, il est un peu moins beau gosse
nb: l’acteur jouant le rôle principal n’est pas le même que celui de la saison 1 que vous aviez regardez ensemble.
En pièce-jointe, une photo, celle de sa télé, avec le dit '”nouveau Spartacus”. La dite preuve quoi.

En clair, ce second SMS t’as encore plus conforté dans ta décision. Le Branleur, ramène tout au cul, et botte en touche en te parlant série télé, faisant mine de ne pas avoir pris connaissance de ta phrase “Et si vraiment t’y attache de l’importance (et là, j’en doute), on peut toujours se voir pour en parler.”

Sur l’instant, ce SMS te soulage. Tu as juste une question qui te reste en suspens:
Fait-il exprès de se foutre ouvertement de ma gueule, ou, est-il vraiment, très, con?

Devant ça, les bras t’en tombe, la situation est claire, et ce n’est même pas la peine que tu y répondes.

coeur_briseSur l’instant, ce SMS te soulage, mais le lendemain, malgré tout, tu es encore dans l’attente. L’attente d’une relance, d’un revirement de situation. Une revirement de situation, mais de sa part, toi, t’es droite dans tes bottes, quoiqu’il puisse dire ou faire, tu changeras pas d’avis. Mais. T’aimerais qu’il soit mal, qu’il se pose mille questions, qu’il ait besoin de te voir sous prétexte qu’il s’est rendu compte à quel point tu es une nana super géniale et vraiment pas pèt’couilles. T’aimerais, juste, pour flatter ton égo, et te dire que tu n’es pas une nana si insignifiante que ça. Mais apparemment tu l’es. L’attente. Hier, aujourd’hui, maintenant, et les prochains jours.
Paradoxalement, tu espères ne plus avoir de nouvelles. Parce que même si ta relation avec le Branleur ne ressemblait pas vraiment à un amour-fou-passionnel-marrions-nous-dans-les-5-minutes, tu t’y étais attachée, et quoiqu’il arrive, cette histoire fait maintenant partie de ta vie. C’est une période, une étape, une expérience de plus qui s’achève. Et malgré tout, tu gardes un poids. C’est là, c’est constant. En deux mois de relation, tu n’as jamais rêvé de lui. Cette nuit, c’est arrivé, c’est dire. Et tu sais pertinemment que pour te libérer de ce poids, il faut rompre tout contacts quels qu'ils soient tu n’arrives même pas à réactiver ton compte adopteunboulet parce que tu sais pertinemment que tu vas y voir sa gueule, c’est dire et il est évidement que s’il venait à jouer les glues, tu aurais encore plus de mal. Là, visiblement, il en a plus rien à battre, te plaints pas.

Si tu décides d’avoir un cerveau, tu dirais que ce que tu regrettes le plus dans l’histoire, c’est d’en être venu à tenir à lui. Elle était bien la période où tu n’attendais rien de sa part, just for fun, où tu avais un sms, tu en avais pas, t’en avais rien à foutre.
Mais quelque part, non seulement tu savais que ce genre de relation ne pouvait pas durer bien longtemps, et quand bien même, cela n’aurait fait que de t’apporter la facilité, et le manque d’ouverture aux autres, et peut-être de véritablement construire ta vie… Et comme dirait ta folasse de twin, “NEXT”, mais là, maintenant tout de suite, t’as pas envie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par fulmina86 à 19:48 - Au fil des jours - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Ouais.. lui je crois qu'il remporte la palme du branleur (abruti?)
    Et oui même si t'as pas envie coupe TOUT contact!
    Et surtout, ne lui dit pas que ce que tu regrettes dans l'histoire c'est d'avoir tenu à lui, il pourrait s'en servir pour jouer avec toi, revenir quand il a la quéquette en feu et repartir après.

    Posté par Magali, 29 mars 2012 à 20:51
  • Ouais.. lui je crois qu'il remporte la palme du branleur (abruti?)
    Et oui même si t'as pas envie coupe TOUT contact!
    Et surtout, ne lui dit pas que ce que tu regrettes dans l'histoire c'est d'avoir tenu à lui, il pourrait s'en servir pour jouer avec toi, revenir quand il a la quéquette en feu et repartir après.

    Posté par Magali, 29 mars 2012 à 21:00
  • Ouais.. lui je crois qu'il remporte la palme du branleur (abruti?)
    Et oui même si t'as pas envie coupe TOUT contact!
    Et surtout, ne lui dit pas que ce que tu regrettes dans l'histoire c'est d'avoir tenu à lui, il pourrait s'en servir pour jouer avec toi, revenir quand il a la quéquette en feu et repartir après.

    Posté par Magali, 29 mars 2012 à 21:00
  • Ouais.. lui je crois qu'il remporte la palme du branleur (abruti?)
    Et oui même si t'as pas envie coupe TOUT contact!
    Et surtout, ne lui dit pas que ce que tu regrettes dans l'histoire c'est d'avoir tenu à lui, il pourrait s'en servir pour jouer avec toi, revenir quand il a la quéquette en feu et repartir après.

    Posté par Magali, 29 mars 2012 à 21:01
  • Comment te dire?
    En lisant ce post je me dis que t as rien perdu ma cocotte, t as meme bien fait! Tu vaux mieux!

    Posté par nyfea, 29 mars 2012 à 21:40
  • Ouaip ... On est bien raccord toutes les deux sur ce coup ci. Alors je ne dis rien (pas vraiment objective) mais j'te bisouille grave et pense bien à toi !
    Sylvie
    Ps : 'ti conseil ... tu as fais le plus dur alors ne retourne pas sur cette histoire. Sors, amuse-toi ... ré-apprend à vivre sans lui.

    Posté par Douce-amere, 30 mars 2012 à 06:42
  • Bon ... Pour moi, c'est foiré ! Le Joli Coeur a encore frappé et a repris place dans ma vie ! Lol et Grrrr à la fois ! Malgré toute sa mauvaise foi, ses mensonges "and C°" je craque à chaque fois !!! Et toi, as-tu réussi à te débarasser définitivement du Branleur ? (Dis oui, que je me dise que c'est possible ! lol !)
    P'tite bise, Miss ...
    Ps : si tu as rechuté (ce que je ne te souhaite pas évidemment), ne culpabilise pas : ça nous arrive à quasiment toutes !!!

    Posté par Douce-amere, 02 avril 2012 à 16:17
  • Mag, t'inquiète, je n'ai même pas eu l'occas' de lui dire que je tenais à lui... Et effectivement, ça aurait été dangereux...
    Ma Douce, c'est "drôle", je comptais t'envoyer un mail aujourd'hui, puis je n'ai pas eu le temps, et ce soir, ma connexion déconne chez moi. Je fais ça dès que possible.
    Pour te répondre, non, je n'ai pas rechuté. Faut dire que le Branleur m'aide pas mal par son silence. Par moment, j'ai envie de lui envoyer un message, mais pour dire quoi? Et quand bien même, cette envie se fait rapidement la malle quand je repense aux raisons qui m'ont poussé à le jarter.
    Pour ton cas, je sais plus quoi dire. D'un sens, ça me révolte que Joli Coeur ait une fois de plus eu gain de cause, et d'un autre côté, je peux te comprendre aussi. Mais il va falloir quand même falloir trouver un truc... Pour s'en débarrasser définitivement merde!!! Il est pas un peu pervers narcissique sur les bords...?

    Posté par Fulmina, 02 avril 2012 à 23:00

Poster un commentaire